Méthode culturale : qu’est-ce que la biodynamie ?

L’agriculture biodynamique est à l’origine de toutes les méthodes d’agricultures biologiques d’aujourd’hui. Dans les années 1920, beaucoup d’agriculteurs étaient intrigués par certains phénomènes se passant sur leurs fermes comme la diminution de la fécondité des troupeaux, la dégénérescence des plantes ou encore la perte de qualité des aliments. Ils font alors appel à un philosophe connu de l’époque : Rudolf Steiner, l’initiateur de l’Anthroposophie (courant de pensée qui mélange le psychique et le spirituel dans les démarches scientifiques). En 1924, il donne un cycle composé de huit conférences intitulé « cours aux agriculteurs ». C’est dans ces conférences que l’on entend parler pour la première fois de la biodynamie.

Qu’est-ce que la biodynamie ?

La biodynamie est à la fois un ensemble de méthodes en agriculture et un courant de pensée. Elle considère la Terre comme un grand système, un corps unique, un « tout » possédant une évolution qui lui est propre. Cet organisme, aujourd’hui est en train de vieillir. Non seulement cela, mais les activités humaines ne cessent de l’affaiblir chaque jour. Ainsi, l’agriculture biodynamique veut apporter des perspectives aux défis pour l’avenir. Le but des pratiques de la biodynamie est de nouer un lien fort entre le monde animal, le sol et les plantes. Sa mission est noble : réparer l’unité des différents écosystèmes qui a été brisée par les abus de l’homme. Tout type de culture peut utiliser la biodynamie. On peut par exemple avoir un bon mélange entre vin et biodynamie.

La notion d’organisme agricole

L’idée principale de l’agriculture biodynamique est de traiter le jardin ou la ferme comme un organisme vivant. Dans un organisme, les différents organes doivent fonctionner en interaction entre eux pour atteindre un but commun. Pour la biodynamie, ces organes sont le sol, les animaux qui y vivent, les plantes qui y poussent et les humains qui y travaillent. À part cela, la biodynamie utilise des notions d’astrologie pour analyser l’influence des astres et les mettre à profit de l’agriculture. Bien sûr, les adeptes sont libres d’intégrer ou non cette dimension dans la pratique.

Usage de préparations spécifiques

Ce qui rend la biodynamie spéciale, c’est l’existence de « préparations » qui lui est spécifique. La bouse de corne par exemple, est une mixture de bouse et de corne que les adeptes de la biodynamie appellent « 500 ». Elle sert à améliorer la structure du sol en favorisant la croissance racinaire. La silice de corne nommé « 501 » est fabriquée à partir de cornes de vaches et de quartz broyé. Elle est utilisée pour la partie aérienne des plantes et agit comme un supplément de lumière. On utilise ces préparations à faibles quantités, comme pour la médecine homéopathique.

Vins primeurs : acheter en ligne les meilleurs produits
Les meilleurs sites pour s’offrir des vieux millésimes